Adhérer à l'association

Coup de chapeau à l’Homme de Fer !

Adepte du triathlon depuis seulement trois ans, pour devenir Ironman le 27 août dernier, Kevin Rizzotto a dû nager 3,8 kms, enchaîner avec une étape de 180 kms de vélo puis terminer par un marathon soit 42,195 kms. A peine concevable ! Il faut être un peu fou pour vouloir souffrir autant … Difficile de s’imaginer ses mois de préparation intensive (dont huit mois de vie monacale à Buenos Aires en Argentine) et donc de privations pour être capable de participer à cette épreuve-reine du triathlon. Kevin s’est ainsi astreint à 32 heures d’entraînement hebdomadaire en faisant très attention à son alimentation afin d’habituer tout son corps à vivre cette épreuve inhumaine durant laquelle il brûlera 10 000 calories en une journée. Il a aussi osé démissionner de son travail, lancé un financement participatif, investi toutes ses économies pour vivre l’expérience de sa vie, cela demande du courage. On ne peut vraiment devenir ironman que si on a un mental d’acier et une pugnacité à toute épreuve. Après avoir bouclé ses épreuves de natation de cyclisme en un temps excellent de 7h35, des problèmes digestifs durant le marathon l’ont empêché de s’alimenter et fait s’évanouir son rêve d’un super temps, Kevin a franchi la ligne d’arrivée en 14 heures et 22 minutes. Il est un Iroman. Bravo, Champion !